Nos titres » Baron et baronne

Achetez le titre de noblesse Baron et Barones!

À première vue, le titre de baron de la noblesse semble très prometteur. Les gens associent un baron à un comportement élégant et à une position de pouvoir élevée. Le noble avec la désignation Baron est l’un des plus bas dans de nombreux pays européens et familles nobles. Le baron au féminin est une baronne.

Au fil du temps, l’importance de ces titres de noblesse a changé. Le titre de noblesse héréditaire revient sur plusieurs siècles d’histoire. Avant d’acheter un titre de noblesse et de vous appeler baron, vous trouverez ci-dessous des informations intéressantes sur le baron et sa baronne.

Origine étymologique du baron et de la baronne

L’origine étymologique des termes vient du latin – plus précisément du mot latin « Baro ». Cela signifie serviteur, mercenaire ou soldat. Dans la loi alémanique, le mercenaire était appelé barus. Au fil des ans, il y a eu des noms similaires dans différents pays et langues. Ce qu’ils avaient en commun, c’était que les termes dérivés signifiaient mercenaire, travail acharné ou soldat. On ne sait pas d’où vient la parole féminine de la baronne. À ce jour, il existe diverses sources et affirmations qui discutent de l’origine étymologique de la baronne. Cependant, une chose est sûre: le baron et la baronne jouissent d’une longue histoire.

Changements historiques du baron

Le titre de baron et baronne est devenu plus populaire au Moyen Âge. Les seigneurs féodaux ont reçu la propriété par la règle féodale. Quiconque possédait la terre était appelé seigneur féodal pour identification. Les barons féodaux, cependant, étaient un phénomène ancien après quelques siècles. Le titre de baron dénotait la noblesse, l’identification et la spécification des droits et obligations n’avaient pas lie Aujourd’hui, le baron est toujours représentatif de la famille noble.

Le baron en Angleterre anglo-saxonne sous Guillaume Ier

Le règne de Guillaume Ier fut extrêmement important pour le développement du baron. Cela a introduit le rang de baron en Angleterre. Guillaume Premier voulait savoir quels citoyens lui avaient prêté allégeance. Cependant, le titre de baron a été effectivement aboli par d’autres titres de noblesse. Dès lors, les barons sous Guillaume Ier doivent participer au service militaire et contribuer à façonner les décisions politiques du conseil du roi. Les seigneurs féodaux désignaient souvent les nobles supérieurs et les femmes nobles comme des barons. Le simple terme «hommes» était également courant chez les petits magistrats. Néanmoins, un baron sous Guillaume Premier était considéré comme un seigneur féodal qui prêtait allégeance au noble de rang supérieur.

Les barons sous Henri II

Les barons s’établirent sous le règne d’Henri II. À l’origine, tous les propriétaires terriens et seigneurs féodaux qui recevaient des terres en remerciement pour le service militaire étaient considérés comme des barons. Le soi-disant Dialogue de Scaccario a marqué les barons qui étaient des hommes libres et qui ont reçu des terres en remerciement pour leur service chevaleresque. Dans certains cas, les titres de baron de la noblesse et de seigneur se chevauchaient sous Henri II. Un vrai propriétaire, cependant, ne s’appelait pas baron, mais préférait utiliser le titre de seigneur.

La Magna Charta et son influence sur les titres de noblesse anglo-saxonne

La Magna Charta a eu un impact sur de nombreux domaines de la vie dans l’histoire anglo-saxonne. En 1164, les barons supérieurs étaient régulièrement convoqués pour assister au Conseil du Roi. Plus tard, le Parlement et la soi-disant Chambre des Lords, qui abritait également des barons, ont vu le jour. La Magna Charta a déclaré que les barons inférieurs devaient être convoqués et élus un représentant pour agir au nom des barons. Les élus ont formé le chevalier de Comté. Dès lors, les citoyens ordinaires et les barons ont différé avec véhémence. Au Moyen Âge, les barons avaient des privilèges et pouvaient également exercer une influence politique. Ce n’est qu’avec le développement de la Grande-Bretagne dans un système politique démocratique que le baron et la baronne ont perdu leurs privilèges et donc leur réputation.

Le développement des baronnies et la chute de la féodalité

Mais la fin de la baronnie féodale approchait. À partir du XVe siècle, les barons d’origine féodale sont largement remplacés par des citations à comparaître, qui obligent certaines personnes à assister aux sessions parlementaires. Les lettres patentes ont créé de nouveaux barons, tandis que l’orientation vers la propriété foncière et le statut de seigneur féodal étaient devenus obsolètes. Les titres de pouvoir et de noblesse par rapport à une descendance féodale étaient désormais dépassés. L’Acte d’Abolition de 1660 a changé la baronnie féodale en un baronat moderne.

Les baronnies du 20e

Au XXe siècle, le développement de la noblesse en Grande-Bretagne est marqué par l’introduction de titres non héréditaires. Les pairs héréditaires et non héréditaires préfèrent le titre de « Noble Lord ». Souvent, l’honneur de baron est considéré comme une distinction supplémentaire et agit comme un titre honorifique pour des personnalités importantes en Grande-Bretagne. Les barons modernes d’aujourd’hui ont un titre de noblesse afin de maintenir la tradition aristocratique en Grande-Bretagne et de protéger la noblesse. Les droits ne sont plus associés au titre de noblesse de baronnies en Grande-Bretagne aujourd’hui.

Baronies – un regard sur le passé, le présent et l’avenir

Partout en Europe, le titre de noblesse du baron s’est développé au fil des siècles. Les barons étaient initialement des citoyens ordinaires, alors que ceux-ci sont devenus plus tard des influences politiques. Aujourd’hui, les barons sont souvent utilisés comme une désignation d’honneur pour des personnalités célèbres et estimées. Par exemple, aux XIXe et XXe siècles, les personnes riches et puissantes étaient appelées barons. Il y avait donc un baron du journal, le baron industriel ou le baron de la soie. Le concept de barons a toujours été accompagné d’une grande puissance.

Les barons d’aujourd’hui jouissent d’une grande reconnaissance. Malgré un manque de pouvoir politique et de droits spéciaux à la noblesse, les baronnies peuvent se prévaloir d’un long et fructueux passé. De nombreuses indications indiquent que le baron et la baronne joueront également un rôle important en Angleterre au XXIe siècle. Les noms n’ont pas encore atteint la fin de leur développement.

Quiconque souhaite participer à cette success story peut désormais acquérir un titre de noblesse. Vous apparaissez alors comme un baron et profitez de la splendeur que les baronnies ont dégagée pendant des siècles. La fascination est garantie!